Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

Pour rendre compte de la complexité de phénomènes tels que le paysage, il faut "substituer à une pensée qui isole et sépare, une pensée qui distingue et relie".
Edgar Morin, La Tête bien faite

Articles les plus récents

L’idée de nature et la présence de l’homme en son sein constituent un territoire d’exploration...

Actualités

Articles les plus récents

  • Galerie des Ponchettes, Nice, 9 décembre 2017 - 3 juin 2018 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Galerie des Ponchettes, Nice, 9 décembre 2017 - 3 juin 2018

    L’idée de nature et la présence de l’homme en son sein constituent un territoire d’exploration...
    Suite
  • Une île, 6B, Saint-Denis, octobre 2017 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Une île, 6B, Saint-Denis, octobre 2017

    Dominique Ghesquière fixe le fugace, l’enfoui, l’éphémère. Une fixité à la fois sculpturale et picturale. Ou que seules les formes artistiques peuvent, un instant, fixées pour en donner et en accepter la vision ou le toucher. Une fixité qui figure le temps, donner une figure au temps, aux temps. […] Il faut ainsi rester longtemps dans les paysages artifices et dépouillés de Dominique Ghesquière, ces paysages natures mortes pour entendre tout ce qui les précède, toutes les histoires et voir le (...)
    Suite
  • In Natura, DOC, Paris Belleville, septembre 2017 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    In Natura, DOC, Paris Belleville, septembre 2017

    « Mais alors... à quoi rêve la matière ? – Au cours des choses. Der Lauf Der Dinge, ajouta-t-il doctement, un sourire en coin. – Et... est-ce qu’elle cauchemarde ? – Bien sûr. – A quoi donc ? m’enquis-je, incrédule. – Au cours des choses, pardi ! Der Lauf Der Dinge, répéta-t-il. » Puis, il partit dans un grand rire. Glaçant.* Plongée au cœur de la matière, là où, entre les atomes, il n’y a qu’un terrifiant silence. Celui du cosmos et des fonds marins. Zoom massif dans l’éther. Travelling arrière dans les (...)
    Suite
  • Mémoire d'eau, la vitrine, Frac Ile-de-France, 2016-2017 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Mémoire d’eau, la vitrine, Frac Ile-de-France, 2016-2017

    Faites d’éléments et de matériaux issus des sols terrestres précisément recomposés, les œuvres se développent en suivant un cheminement renvoyant au fonctionnement de la mémoire humaine
    Suite
  • Les trois lointains, Parc culturel de Rentilly, 2016 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Les trois lointains, Parc culturel de Rentilly, 2016

    Suite
  • Tenir compte de la lune, Parc culturel de Rentilly, 2016 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Tenir compte de la lune, Parc culturel de Rentilly, 2016

    Suite
  • Là où commence le jour, LAM, Villeneuve d'Ascq, 2015 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Là où commence le jour, LAM, Villeneuve d’Ascq, 2015

    Suite
  • Résistance des matériaux, SHED, Notre Dame de Bondeville, 2015 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Résistance des matériaux, SHED, Notre Dame de Bondeville, 2015

    Spécialité de la physique, la résistance des matériaux vise à analyser les contraintes et les efforts s’exerçant sur les matériaux
    Suite
  • La rhétorique des marées, Esquibien, 2015 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    La rhétorique des marées, Esquibien, 2015

    Les oeuvres, situées sur l’estran, dans une zone qui s’étend entre le niveau de la marée basse d’équinoxe et le début des parcelles côtières, s’exposent littéralement aux forces de la nature : selon le medium, la forme et l’endroit que les artistes ont choisis, elles se trouvent ainsi différemment soumises à l’influence physique et symbolique du lieu. Tout au long de l’exposition, la portion de littoral s’enrichira ainsi d’indices propices à des narrations, de traces d’histoires. Le va-et-vient des marées, (...)
    Suite
  • Un été dans la Sierra, Rentilly, 2015 - Dominique Ghesquière, Artiste Sculpteur. Paris, France.

    Un été dans la Sierra, Rentilly, 2015

    Avec Un été dans la Sierra, John Muir nous convie à une transhumance au coeur de la Sierra Nevada, où faune et flore sont pleinement interconnectées :"lorsqu’on tire sur un seul fil de la nature, on découvre qu’il est attaché au reste du monde". En suivant ce fil d’une nature, qui, dans le contexte du Parc de Rentilly, s’avère primordiale, l’exposition propose un nouveau paysage sensible, étrange et familier. Une promenade au coeur d’une nature recomposée et troublante, parfois sublime. Au sein du (...)
    Suite